TÉLÉCHARGER XMLSPY 2005

Copyright Altova. All Rights Reserved. Patents Pending. Il offre une interface intuitive décelant facilement la présence d'erreurs dans le projet. Principales fonctionnalités. Editeur graphique: XMLSpy Enterprise. XML Spy est centré autour d'un éditeur professionnel validant XML qui fournit quatre points de vue sur vos documents: une vue améliorée du réseau pour une​.

Nom: xmlspy 2005
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Usage personnel seulement (acheter plus tard!)
Système d’exploitation: iOS. Android. Windows XP/7/10. MacOS.
Taille:69.16 Megabytes

Une nouvelle ligne apparaît dans la liste de composants et le curseur est réglé de manière à ce que vous puissiez saisir le nom de composant. Cliquer sur le menu Conception de schéma. Cliquer sur l'icône Ajouter menu suivant s'ouvre :. Cliquer sur l'icône Afficher Tous globaux pour retourner à l'aperçu de schéma. Afin d'ajouter un compositeur, cliquer avec la touche de droite sur l'élément Company. Un petit "plus" apparaît la fenêtre d'élément, indiquant le fait que vous êtes sur le point de copier l'élément.

3 Table des matières 1 Interface XMLSpy Les modes Les fenêtres Menus et Le tutoriel est divisé dans les parties suivantes: Interface XMLSpy, qui vous un diagramme de Gantt avec linguisticcore.info Version du Réalisé​. Télécharger Altova xmlspy crack keygen Take Altova serial keygen Edition key generator: Altova Enterprise serial number keygen: Altova Xmlspy xmlspy alternative.

Cet élément doit contenir un élément Address et un nombre illimité d'éléments Person, son modèle de contenu. Les composants globaux qui peuvent présenter des modèles de contenu sont des éléments, des complextypes et des groupes d'élément.

Télécharger Éditeur XML | Altova

Dans XMLSpy, le modèle de contenu d'un composant global est affiché dans le Mode de Modèle de contenu du Mode de schéma capture d'écran ci-dessous. Pour consulter et éditer le modèle de contenu d'un composant global, cliquer sur l'icône Afficher le diagramme composant global. Créer un modèle de contenu de base Pour créer le modèle de contenu de l'élément Company : 1. Dans l'aperçu de schéma, cliquer sur l'icône Afficher le diagramme de l'élément Company. Cela permet d'afficher le modèle de contenu de l'élément Company capture d'écran ci-dessous , actuellement vide.

En alternative, vous pouvez double-cliquer l'entrée Company dans l'assistant d'entrée Composants pour afficher son modèle de contenu. Un modèle de contenu consiste en des compositeurs et des composants.

Les compositeurs spécifient la relation entre deux composants. À ce point du modèle de contenu de Company, vous devez ajouter un compositeur enfant à l'élément Company pour ajouter un élément enfant.

Afin d'ajouter un compositeur, cliquer avec la touche de droite sur l'élément Company. À partir du menu de contexte qui apparaît, choisir Ajouter enfant Séquence. Séquence, Choix et Tous sont les trois compositeurs qui peuvent être utilisés dans un modèle de contenu. Un composant d'élément sans nom est ajouté. Saisir Address en tant que le nom de l'élément et confirmer avec Entrée. Nommer Person le nouveau composant d'élément créé.

Jusqu'à présent, vous avez défini un schéma qui permet d'afficher une adresse et une personne par entreprise. Nous souhaitons augmenter le nombre d'éléments Person. Cliquer avec la touche de droite sur l'élément Person et sélectionner Non lié depuis le menu de contexte.

L'élément Person dans le diagramme montre maintenant le nombres d'occurrences autorisées : 1 à l'infini.

En alternative, dans l'assistant de saisie Détails, vous pouvez éditer les champs minocc et maxocc pour spécifier le nombre autorisé d'occurrences, dans ce cas 1 et non lié, respectivement. Ajouter des niveaux supplémentaires à la structure de modèle de contenu Le modèle de contenu de base que vous avez créé contient un niveau : un niveau enfant pour l'élément company qui contient les éléments Address et Person.

À présent, nous allons définir le contenu de l'élément Address afin qu'il contienne les éléments Name, Street et City. Ils'agit d'un second niveau. À nouveau, nous allons ajouter un compositeur enfant à l'élément Address, et puis les composants d'élément eux-même. Pour ce faire, procéder comme suit : 27 1.

Schémas XML : fonctions de base 23 Cliquer avec la touche de droite sur l'élément Address pour ouvrir le menu de contexte, et sélectionner Ajouter enfant Séquence. Cela permet d'ajouter le compositeur de Séquence. Cliquer avec la touche de droite sur le compositeur de Séquence et sélectionner Ajouter enfant Élément.

Nommer le composant d'élément récemment créé Name. Types complex, types simples et les types de données de Schéma XML Jusqu'à présent, nous n'avons pas encore explicitement défini un type d'élément.

Cliquer sur l'onglet Texte pour afficher le Mode Texte de votre schéma liste ci-dessous. Vous constaterez qu'à chaque fois qu'un compositeur de Séquence a été inséré, l'élément xs:sequence a été inséré dans l'élément xs:complextype.

Les éléments Company et Address, puisqu'ils contiennent des éléments enfants sont des types complexes. Un type complexe est un type qui contient des attributs ou des éléments. Le texte peut être des chaînes, des dates, des nombres, etc.

Nous souhaitons que l'enfant Name de Address ne contienne que du texte. Il s'agit d'un type simple, et nous souhaitons que le texte de contenu soit limité à une chaîne.

Pour ce faire, nous pouvons utiliser le type de données de Schéma XML xs:string. Cliquer sur l'élément Name pour le sélectionner. Dans l'assistant de saisie Détails, à partir du menu déroulant de la liste de choix type, sélectionner l'entrée xs:string.

Veuillez noter que minocc et maxocc ont tous deux une valeur de 1, montrant que cet élément ne se produit qu'une fois.

Dans tous ces cas, l'icône indiquant le contexte textuel apparaît dans la fenêtre d'éléments. Vous pouvez aussi créer des éléments à l'aide d'un glisser-déposer ce qui est plus rapide que d'utiliser des commandes de menu.

Dans cette section, vous ajouterez plus d'éléments à la définition de l'élément Address via glisser-déposer pour compléter cette définition. Afin de compléter la définition de l'élément Address en utilisant un glisser-déposer : 1.

Cliquer sur l'élément Name de l'élément Address, maintenir enfoncée la touche Ctrl et glisser la fenêtre d'élément avec la souris. Un petit "plus" apparaît la fenêtre d'élément, indiquant le fait que vous êtes sur le point de copier l'élément. Une copie de l'élément apparaît, ainsi qu'une ligne de connexion, indiquant l'endroit où l'élément sera créé. Relâcher le bouton de la souris pour créer le nouvel élément dans la séquence Address. Si le nouvel élément apparaît à un endroit incorrect, il suffit de le glisser à un endroit endessous de l'élément Name.

Double-cliquer dans la fenêtre d'élément et saisir le mot Street pour changer le nom de l'élément. Utiliser la même méthode pour créer un troisième élément nommé City. Le modèle de contenu devrait maintenant ressembler à l'image ci-dessous : 4. Nous allons configurer le Mode de Modèle de contenu de manière à ce que le type de l'élément soit affiché pour chaque élément.

Pour ce faire, procéder comme suit : 1. Sélectionner le Mode de Modèle de contenu cliquer l'icône du Mode de Modèle de 2. Sélectionner l'option de menu Conception de schéma Configurer affichage. Le dialogue Configuration du Mode schéma apparaît Cliquer sur l'icône Ajouter dans l'onglet Élément pour ajouter une ligne de description de propriété à chaque fenêtre d'élément.

À partir du menu déroulant, sélectionner type ou double cliquer sur la ligne et saisir "type". Cela entraînera l'affichage de chaque élément dans le Mode de Modèle de contenu.

Dans le panneau Paramètres ligne simple, choisir Masquer ligne sans valeur. Cela permet de dissimuler la description du type de données dans la fenêtre d'élément si l'élément ne possède pas de type de données par exemple, si l'élément est un type complexe.

Cela est dû au fait que la bascule Masquer ligne sans valeur a été sélectionnée. Dans le groupe de paramètre Ligne simple, choisir le bouton radio Toujours afficher ligne. Cliquer sur OK pour confirmer les modifications. Veuillez noter que la ligne de description pour le type de données est toujours affichée, même dans les fenêtres d'élément de types complexes, où ils apparaissent sans valeur.

Veuillez noter : Les lignes de description de la propriété sont éditables, les valeurs que vous saisissez font donc partie de la définition de l'élément.

Les paramètres que vous définissez dans le dialogue de configuration d'affichage du Schéma s'appliquent à la sortie de documentation du schéma ainsi qu'à la sortie d'impression. À présent vous devez définir le contenu de l'élément Person. L'élément Person doit contenir les éléments enfants suivants, qui sont tous des types simples : First, Last, Title, PhoneExt et.

Tous ces éléments sont obligatoires sauf pour Title qui est optionnel et ils doivent se produire dans l'ordre précisé. Ils doivent tous être un type de données xs:string sauf PhoneExt qui doit être un type de données xs:integer et limité à 2 chiffres. Afin de créer le modèle de contenu pour Person : Cliquer avec la touche de droite sur l'élément Person pour ouvrir le menu contextuel, et sélectionner Ajouter enfant Séquence. Cela permet d'insérer le compositeur de séquence.

Cliquer avec la touche de droite sur le compositeur de séquence et sélectionner Ajouter enfant Élément. Saisir First en tant que le nom de l'élément et appuyer sur la touche Tab. Cela permet de placer automatiquement le curseur dans le champ type.

Sélectionner l'entrée xs:string depuis la liste déroulante ou la saisir dans le champ de valeur type. Utiliser la méthode par glisser-déposer pour créer quatre éléments supplémentaires. Les nommer Last, Title, PhoneExt et , respectivement. Cela permet, par ex. Rendre un élément optionnel Cliquer avec la touche de droite sur l'élément Title et sélectionner Facultatif depuis le menu contextuel. Le cadre de la fenêtre d'élément passe d'une ligne à des tirets ; cela représente l'indication visuelle qu'un élément est facultatif.

Limiter le contenu d'un élément Pour définir que l'élément PhoneExt soit de type xs:integer et ne présente pas plus de deux chiffres : 35 1.

Schémas XML : fonctions de base 31 Cliquer avec la touche de droite dans le champ type de l'élément PhoneExt et sélectionner ou saisir l'entrée xs:integer depuis la liste déroulante.

Les items contenus dans l'assistant à la saisie Facettes changeront à ce moment. Dans l'assistant à la saisie Facettes, double-cliquer le champ maxincl et saisir Cela définit que toutes les extensions téléphoniques jusqu'à 99 inclus sont valides. Sélectionner l'option de menu Fichier Enregistrer pour enregistrer les changements apportés au schéma. Le schéma décrit ci-dessus est disponible sous AddressFirst.

Objectif Dans cette section, vous allez apprendre à : Travailler avec des types complexes et des types simples qui peuvent ensuite être utilisés en tant que des types d'éléments de schéma.

XMLSPY 2005 TÉLÉCHARGER

Créer des global elements les référencer depuis d'autres éléments. Créer des attributs et leurs propriétés, y compris les valeurs énumérées. Vous allez commencer cette section avec le schéma de base AddressFirst. Commandes utilisées dans cette section Dans cette section du tutoriel, vous allez utiliser uniquement le Mode Schéma. Les commandes suivantes sont utilisées : Afficher le diagramme ou le Mode Afficher le modèle de contenu.

Cette icône est située à gauche de toutes les composantes globales dans l'aperçu de schéma. Cliquer sur l'icône pour afficher le modèle de contenu de la composante globale associée. Afficher tous les globaux. Cette icône est située en haut à gauche du Mode Modèle de contenu. Cliquer sur l'icône pour passer du mode à l'aperçu de schéma qui affiche tous les composants globaux. L'icône Ajouter est située en haut à gauche de l'aperçu de schéma.

Cliquer sur l'icône pour ajouter un composant global. Pour ce faire, il vous faudra créer cette définition d'élément en tant que type complexe global ou en tant qu'élément global. Dans cette section, vous allez travailler avec des types complexes globaux.

Vous allez d'abord créer un type complexe au niveau global puis l'étendre pour l'utiliser dans un modèle de contenu. Vous apprendrez à gérer les éléments globaux plus loin dans ce tutoriel.

Créer un type complexe global L'élément de base Address que nous avons défini contenant les éléments Name, Street et City peut être réutilisé dans des formats d'adresse variés.

C'est pourquoi nous allons créer cette définition d'élément en tant que type complexe, qui pourra être réutilisé. Pour créer un type complexe global : Dans le Mode de Modèle de contenu, cliquer avec la touche de droite sur l'élément Address. Dans le menu contextuel qui apparaît maintenant, choisir Rendre Global Type complexe.

Un type complexe global appelé AddressType est créé et l'élément Address dans le modèle de contenu Company est attribué à ce type. Le contenu de l'élément Address est le modèle de contenu de AddressType, qui est affiché dans un encadré jaune. Veuillez noter que le type de donnée de l'élément Address est maintenant AddressType. Le modèle de contenu devrait maintenant ressembler à l'image ci-dessous : 4.

Nous allons configurer le Mode de Modèle de contenu de manière à ce que le type de l'élément soit affiché pour chaque élément. Pour ce faire, procéder comme suit : 1. Sélectionner le Mode de Modèle de contenu cliquer l'icône du Mode de Modèle de 2.

Sélectionner l'option de menu Conception de schéma Configurer affichage. Le dialogue Configuration du Mode schéma apparaît Cliquer sur l'icône Ajouter dans l'onglet Élément pour ajouter une ligne de description de propriété à chaque fenêtre d'élément.

À partir du menu déroulant, sélectionner type ou double cliquer sur la ligne et saisir "type". Cela entraînera l'affichage de chaque élément dans le Mode de Modèle de contenu. Dans le panneau Paramètres ligne simple, choisir Masquer ligne sans valeur. Cela permet de dissimuler la description du type de données dans la fenêtre d'élément si l'élément ne possède pas de type de données par exemple, si l'élément est un type complexe. Cela est dû au fait que la bascule Masquer ligne sans valeur a été sélectionnée.

Dans le groupe de paramètre Ligne simple, choisir le bouton radio Toujours afficher ligne. Cliquer sur OK pour confirmer les modifications. Veuillez noter que la ligne de description pour le type de données est toujours affichée, même dans les fenêtres d'élément de types complexes, où ils apparaissent sans valeur.

Veuillez noter : Les lignes de description de la propriété sont éditables, les valeurs que vous saisissez font donc partie de la définition de l'élément. Les paramètres que vous définissez dans le dialogue de configuration d'affichage du Schéma s'appliquent à la sortie de documentation du schéma ainsi qu'à la sortie d'impression.

À présent vous devez définir le contenu de l'élément Person. L'élément Person doit contenir les éléments enfants suivants, qui sont tous des types simples : First, Last, Title, PhoneExt et. Tous ces éléments sont obligatoires sauf pour Title qui est optionnel et ils doivent se produire dans l'ordre précisé. Ils doivent tous être un type de données xs:string sauf PhoneExt qui doit être un type de données xs:integer et limité à 2 chiffres. Afin de créer le modèle de contenu pour Person : Cliquer avec la touche de droite sur l'élément Person pour ouvrir le menu contextuel, et sélectionner Ajouter enfant Séquence.

Cela permet d'insérer le compositeur de séquence. Cliquer avec la touche de droite sur le compositeur de séquence et sélectionner Ajouter enfant Élément. Saisir First en tant que le nom de l'élément et appuyer sur la touche Tab. Cela permet de placer automatiquement le curseur dans le champ type.

Sélectionner l'entrée xs:string depuis la liste déroulante ou la saisir dans le champ de valeur type.

Altova XMLSpy 2018 Enterprise Edition

Utiliser la méthode par glisser-déposer pour créer quatre éléments supplémentaires. Les nommer Last, Title, PhoneExt et , respectivement. Cela permet, par ex. Rendre un élément optionnel Cliquer avec la touche de droite sur l'élément Title et sélectionner Facultatif depuis le menu contextuel.

Le cadre de la fenêtre d'élément passe d'une ligne à des tirets ; cela représente l'indication visuelle qu'un élément est facultatif. Limiter le contenu d'un élément Pour définir que l'élément PhoneExt soit de type xs:integer et ne présente pas plus de deux chiffres : 35 1.

Schémas XML : fonctions de base 31 Cliquer avec la touche de droite dans le champ type de l'élément PhoneExt et sélectionner ou saisir l'entrée xs:integer depuis la liste déroulante. Les items contenus dans l'assistant à la saisie Facettes changeront à ce moment. Dans l'assistant à la saisie Facettes, double-cliquer le champ maxincl et saisir Cela définit que toutes les extensions téléphoniques jusqu'à 99 inclus sont valides. Sélectionner l'option de menu Fichier Enregistrer pour enregistrer les changements apportés au schéma.

Le schéma décrit ci-dessus est disponible sous AddressFirst. Objectif Dans cette section, vous allez apprendre à : Travailler avec des types complexes et des types simples qui peuvent ensuite être utilisés en tant que des types d'éléments de schéma. Créer des global elements les référencer depuis d'autres éléments.

2005 TÉLÉCHARGER XMLSPY

Créer des attributs et leurs propriétés, y compris les valeurs énumérées. Vous allez commencer cette section avec le schéma de base AddressFirst. Commandes utilisées dans cette section Dans cette section du tutoriel, vous allez utiliser uniquement le Mode Schéma. Les commandes suivantes sont utilisées : Afficher le diagramme ou le Mode Afficher le modèle de contenu. Cette icône est située à gauche de toutes les composantes globales dans l'aperçu de schéma.

Cliquer sur l'icône pour afficher le modèle de contenu de la composante globale associée. Afficher tous les globaux. Cette icône est située en haut à gauche du Mode Modèle de contenu. Cliquer sur l'icône pour passer du mode à l'aperçu de schéma qui affiche tous les composants globaux. L'icône Ajouter est située en haut à gauche de l'aperçu de schéma. Cliquer sur l'icône pour ajouter un composant global. Pour ce faire, il vous faudra créer cette définition d'élément en tant que type complexe global ou en tant qu'élément global.

Dans cette section, vous allez travailler avec des types complexes globaux. Vous allez d'abord créer un type complexe au niveau global puis l'étendre pour l'utiliser dans un modèle de contenu. Vous apprendrez à gérer les éléments globaux plus loin dans ce tutoriel. Créer un type complexe global L'élément de base Address que nous avons défini contenant les éléments Name, Street et City peut être réutilisé dans des formats d'adresse variés.

C'est pourquoi nous allons créer cette définition d'élément en tant que type complexe, qui pourra être réutilisé. Pour créer un type complexe global : Dans le Mode de Modèle de contenu, cliquer avec la touche de droite sur l'élément Address.

Dans le menu contextuel qui apparaît maintenant, choisir Rendre Global Type complexe. Un type complexe global appelé AddressType est créé et l'élément Address dans le modèle de contenu Company est attribué à ce type. Le contenu de l'élément Address est le modèle de contenu de AddressType, qui est affiché dans un encadré jaune. Veuillez noter que le type de donnée de l'élément Address est maintenant AddressType. Cliquer sur l'icône Afficher tous les globaux.

Cela vous permet de consulter l'aperçu de schéma dans lequel vous pouvez consulter tous les composants globaux du schéma. Cliquer sur les icônes d'agrandissement pour les entrées element et complextype dans l'assistant de saisie Composants, pour consulter les structures de schéma respectifs. L'Aperçu de schéma affiche maintenant deux composants globaux : l'élément Company et le type complexe AddressType. Cliquer sur l'icône du Mode Modèle de contenu de AddressType pour voir son modèle de contenu capture d'écran ci-dessous.

Veuillez noter la forme du conteneur du type complex. Cliquer sur l'icône Afficher tous les globaux pour retourner à l'aperçu de schéma. Étendre une définition de type complexe Nous allons maintenant utiliser le composant global AddressType pour créer deux types d'adresses spécifiques au pays.

À cette fin, nous allons définir un nouveau type complexe basé sur le composant de base AddressType, puis nous allons étendre cette définition. Passer à l'aperçu de schéma. Cliquer sur l'icône Ajouter menu suivant s'ouvre :. Une nouvelle ligne apparaît dans la liste de composants et le curseur est réglé de manière à ce que vous puissiez saisir le nom de composant.

Saisir US-Address et confirmer avec Entrée. Si vous oubliez de saisir le signe "-" et que vous saisissez un espace, le nom d'élément apparaîtra en rouge, signalisant un caractère invalide. Cliquer l''icône de Mode de Modèle de contenu de US-Address pour voir le modèle de contenu du nouveau type de complexe.

Le modèle de contenu est vide voir capture d'écran ci-dessous. Dans l'assistant de saisie Details, cliquer sur la liste de choix base et sélectionner l'entrée AddressType. Pour ce faire, cliquer avec la touche de droite sur le composant US-Address et, à partir du menu contextuel qui apparaît, choisir Ajouter enfant Séquence. Un nouveau compositeur de séquence est affiché à l'extérieur de la fenêtre AddressType capture d'écran ci-dessous.

Il s'agit d'une indication visuelle pour indiquer qu'il s'agit de l'extension de l'élément. Nommer le nouvel élément Zip, puis appuyer sur la touche Tab. Cela place le curseur dans le champ de valeur de la ligne de descripteur de type. Choisir xs:positiveinteger depuis le menu déroulant qui apparaît et confirmer avec Entrée. Vous disposez maintenant d'un type complexe appelé US-Address, qui est basé sur le type complexe AddressType et s'étend pour pouvoir contenir un code postal.

Types simples globaux De même que le type complexe US-Address est basé sur le type complexe AddressType, un élément peut aussi être basé sur un type simple. L'avantage est le même que pour les types complexes globaux : le type simple peut être réutilisé. Pour pouvoir réutiliser un type simple, 42 38 Schémas XML : Avancé celui-ci doit être défini globalement.

Dans ce tutoriel, vous allez définir un modèle de contenu pour les États US en tant que type simple. Celui-ci sera utilisé en tant que base pour un autre élément. Créer un type simple global Créer un type simple global consiste à ajouter un nouveau type simple à la liste des composants globaux, à le nommer et à définir son type de données.

Pour créer un type simple global : Passer à l'aperçu de schéma. Si vous vous trouvez dans le Mode Modèle de contenu, cliquer sur l'icône Afficher tous les globaux. Cliquer sur l'icône Ajouter et dans le menu contextuel qui apparaît, sélectionner SimpleType. Saisir US-State en tant que le nom du simpletype récemment créé.

Appuyer sur Entrée pour confirmer. Le type simple US-State est créé et apparaît dans la liste des types simples dans l'assistant de saisie des composants cliquer sur l'icône d'agrandissement de l'entrée simpletype pour le voir. Dans l'assistant de saisie Détails capture d'écran ci-dessous , placer le curseur dans le champ de valeur de restr et saisir xs:string, ou sélectionner xs:string depuis la liste déroulante dans le champ de valeur restr.

Ce composant global peut maintenant être utilisé dans le modèle de contenu de USAddress. Utiliser un type simple global dans un modèle de contenu Un type simple global peut être utilisé dans un modèle de contenu pour définir le type d'un composant. Cliquer avec la touche de droite sur le compositeur de séquence inférieur et choisir Ajouter enfant Élément.

Saisir State pour le nom d'élément. Appuyer sur la touche Tab pour placer le curseur dans le champ de valeur de la ligne de descripteur de type. À partir du menu déroulant de cette liste de choix, choisir US-State. Créer un second type complexe basé sur AddressType Nous allons maintenant créer un type complexe global pour contenir des adresses du RoyaumeUni.

Le type complexe est basé sur AddressType, et est étendu pour correspondre au format d'adresses du RU. Votre modèle de contenu UK-Address devrait ressembler à ceci : 45 Schémas XML : Avancé 41 Note : Dans cette section, vous créez des types globaux simples et complexes que vous utilisez ensuite dans des définitions de modèle de contenu. L'avantage des types globaux est qu'ils peuvent être réutilisés dans plusieurs définitions.

Cliquer sur Afficher Tous les globaux pour passer à l'aperçu de schéma Cliquer sur l'icône Afficher le diagramme de l'élément Company.

Développement d'applications : le meilleur des logiciels Windows

Cliquer avec la touche de droite sur l'élément Person, et sélectionner Rendre global Élément. Une petite flèche apparaît dans l'élément Person, montrant que cet élément référence à présent l'élément Person déclaré globalement.

Dans l'assistant à la saisie Détails, la liste de choix isref est maintenant activée. Cliquer sur l'icône Afficher Tous les Globaux pour retourner à l'aperçu de schéma. L'élément Person est maintenant affiché en tant qu'un élément global. Il se trouve également dans l'assistant à la saisie des Composants. Vous devriez être connecté à votre serveur.

XMLSPY 2005 TÉLÉCHARGER

Lancer l'installation du logiciel. Lors de l'installation, il faut choisir les options par défaut sauf à quelques endroits. Lors de l'affichage des tâches supplémentaires, il faut s'assurer d'avoir coché toutes les options et sélectionné l'option Pour tous les utilisateurs.

Lors de l'affichage du panneau Réglages utilisateurs par défaut, vous pouvez choisir l'une ou l'autre des interfaces selon votre préférence, puis cocher les options avancées de connexion.